psoas

Les muscles psoas sont peu connus bien qu’ils interviennent dans de nombreuses activités physiques mais aussi du quotidien. Pour preuve, on parle souvent du psoas-iliaque sans savoir qu’il s’agit en fait d’un ensemble musculaire composé du petit psoas, du grand psoas et du muscle iliaque. il y a également une confusion quant à son rôle effectif dans le corps. Qu’elle est le rôle du psoas ? Pourquoi peut il être handicapant pour certaines personnes ? Nous allons chercher à répondre à ces questions par une analyse anatomique et biomécanique de ces muscles.

 L’anatomie du psoas : 

Le grand psoas s’insère sur les vertèbres T12 à L4 et sa terminaison se trouve sur le petit trochanter. Le petit psoas quant à lui s’insère de T12 à L1 et se termine sur l’os coxal.En plus de la fixation sur les apophyses transverses des vertèbres, le psoas se fixe directement sur chacun des disques intervertébraux de la colonne vertébrale. Ce qui on le verra par la suite peut expliquer le rôle des psoas dans les douleurs lombaires. De plus les psoas passent au dessus de plusieurs articulations et englobent un réseau neurologique majeur, il n’est donc pas surprenant que des pathologies puissent leur être attribuées.

Biomécanique des psoas :

La fonction de la biomécanique est de comprendre le rôle d’un muscle. Les psoas ont pour actions principales : la flexion de la cuisse sur le bassin lors de la marche, la flexion du bassin sur la cuisse, l’abduction de la cuisse sur le bassin et la rotation externe de la cuisse.

Puisque l’une des fonctions des psoas est la flexion cuisse/bassin et inversement, ces derniers sont sollicités tout au long de la journée de part la marche. Mais ils ont également mis en action lorsque après une journée de travail nous nous acharnons sur nos abdominaux. Le résultat de cette sur-sollicitation est le raccourcissement des psoas qui va engendrer une forte tension dans la zone lombaire et risque à terme de déboucher sur des pathologies. Chez les seniors se raccourcissement va entraîner une flexion du tronc vers l’avant, l’extension de la hanche s’en trouvera réduite et l’équilibre deviendra précaire.

Notre mode de vie sédentaire bouscule énormément la biomécanique des psoas, en effet nous passons plus de 8 heures par jour en station assise , empêchant les psoas de s’étirer sur toute leur longueur pendant de longues périodes. Cette posture oblige nos psoas à être raccourcis en permanence ce qui explique sans aucun doute de nombreux problèmes lombaires, de mobilité de hanche et du bassin.

Imaginez l’état de tension de vos psoas après une journée de 8 heures assis derrière un bureau , à laquelle on ajoute 30 minutes de vélo à la salle puis des centaines de répétition de relevé de buste…

Comment repérer des psoas trop tendus ?

L’hyperlordose peut être une indication nous mettant sur la piste d’un raccourcissement des psoas, bien que ce ne soit pas systématiquement le cas. Des douleurs lombaires couplées à une position antalgique du tronc vers l’avant sont des indices à prendre en compte. Si vous vous retrouvez dans cette situation je vous conseille de consulter un médecin spécialisé. Je suis convaincu qu’une pratique régulière du gainage et des étirements quotidien peuvent dans la plus part des cas solutionner ces problèmes ; mais il reste des situations ou l’intervention chirurgicale reste indispensable.

Comment prendre soin de ses psoas ?

Comme nous l’avons vu les psoas sont malmenés tout au long de la journée, il convient donc comme tout autre muscle de les étirer régulièrement ce qui aura pour effet de soulager les tensions au niveau lombaire. Pour les personnes avec des psoas très tendus, les exercices d’abdominaux devront être adaptés pour minimiser l’action des psoas, une excellente solution est de privilégier le travail en gainage. Le gainage à double intérêt d’une part il ne va pas sur-solliciter vos psoas et d’autre part il va constituer une véritable gaine qui viendra soutenir votre colonne vertébrale.Après une séance d’abdominaux je recommande toujours de prendre quelques minutes pour détendre les psoas.

RETOUR A L’INDEX DES MUSCLES
Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2016 HOLIFIT | SMART TRAINING
coach sportif montpellier

SUIVEZ NOUS: