La facilitation neuromusculaire proprioceptive (FNP) est une forme de stretching combinant étirement passif et isométrique. La technique vise la mobilisation des récepteurs nerveux tout en étirant le muscle dans sa longueur. Cette technique de stretching a été conçu pour les physiothérapeutes et ergothérapeutes dans les années 1940 et 1950 pour traiter les patients atteint de paralysie. Les positions FNP encouragent la souplesse et la coordination dans les membres. Il contribue à des gains rapides dans l’amplitude des mouvements ; c’est pourquoi elle est utilisée par les athlètes pour améliorer leurs performances. FNP est une forme avancée de stretching qui implique à la fois étirement et contraction du groupe musculaire ciblé.

stretching

Indications de la facilitation neuromusculaire proprioceptive:

1. Perte d’amplitude de mouvement.

2. Douleur aiguë et chronique.

3. Raideur musculaire.

4. Crampes musculaires.

5. Perte de souplesse.

Contre-indications de la facilitation neuromusculaire proprioceptive:

1. Le stretching FNP ne se fait pas de suite après une opération. En effet, les réparations qui ont été faites pendant la chirurgie peuvent être contrecarrées par les étirements. La cicatrisation des tissus doit être terminée avant de pouvoir exécuter des séances d’étirement intense.

2.Une instabilité articulaire limite la capacité à contrôler le mouvement d’étirement. Cette hyper mobilité peut donc causer des blessures.

3.Le stretching FNP n’est pas recommandé pour toute personne dont la croissance n’est pas terminée. Elle peut perturber les plaques de croissance et causer des maladies comme la maladie d’Osgood Schlatter.

4. Le stretching FNP ne doit pas être effectué plus d’une fois par jour.

La technique de la facilitation neuromusculaire proprioceptive:

Ce stretching se déroule en 4 temps :

1. Etirement passif du muscle (15 à 20 secondes)

2. Contraction (isométrique) du muscle étiré en maintenant la position ( 5 à 6 secondes). La contraction se fait au point le plus bas de l’étirement.

3. Relâchement avec étirement passif

4. Contraction du muscle opposé à celui étiré (antagoniste) durant 6s

Ce type d’étirement nécessite un partenaire pour faire résistance et être effectué correctement.

CategorySTRETCHING
Tags
Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2016 HOLIFIT | SMART TRAINING
coach sportif montpellier

SUIVEZ NOUS: